âmes

Âmes jumelles, âmes soeurs, l’heure du bilan !

En ce lendemain de portail du 22/02/2022, il est important pour mon avancée de faire un bilan sur mes rencontres avec mon âme jumelle et une âme soeur, croisée il y a peu.

Pour ce qui est de ma relation d’âme jumelle, rien n’a changé : quelques échanges par téléphone, chaque année. Nous prenons des nouvelles de l’autre, parlons de nos enfants respectifs mais notre complicité s’est éteinte.

J’ai écrit un texte, il y a quelques mois, racontant que j’étais la seule à entretenir un feu mourant. C’est complètement le sentiment que j’ai aujourd’hui. 

Je ne remets pas en cause ce lien entre nous, mais ce que je prenais pour une vérité il y a encore quelques années (le fait que nous devions nous retrouver, dans cette vie-ci, pour former un couple) n’est plus ce que je pense désormais.

J’avais beaucoup de mal, il y a sept ans lorsque je lisais que des flammes jumelles se « détournaient » du lien et du couple afin de vivre l’amour au sein d’une autre relation.

Je dois bien admettre aujourd’hui que je m’étais trompée, en ce qui me concerne du moins. Je pense avoir fait ma partie du chemin mais qui sais, peut-être me reste-t-il des choses non acceptées, non apaisées ? Et peut-être que je me suis tout simplement trompée quand au fait que nous étions destinés à vivre en couple ?

Ce dont je suis sûre aujourd’hui, c’est que ces nombreuses années de solitude me pèsent désormais et que je souhaite maintenant partager les bons moments de ma vie avec un homme qui est en adéquation avec qui je suis.

Je remercie du fond du cœur mon jumeau d’âme d’être entré dans ma vie (c.f. « Jâm, résiliente, âme jumelle, mais pas que… »). Cette rencontre et ce lien m’ont mené sur un chemin d’introspection et de remise en question totale. Je peux dire que j’ai beaucoup changé en sept ans grâce aux différentes thérapies que j’ai faites, et la dernière avec Mme Lamour (et oui, cela ne s’invente pas), concernant la libération émotionnelle du cerveau. Elle m’a permis de fermer une porte afin d’en ouvrir une autre… 

Désormais je suis prête à prendre mon envol…

Et celui-ci m’a conduit à une rencontre surprenante, que je n’avais jamais expérimenté : celle d’une âme soeur. Certaines de mes relations, entre autre une de mes filles, sont des âmes soeurs pour moi, je le sais. Mais en tant qu’amoureux… c’est une autre affaire. 

J’avais bien évidemment lu pas mal de choses sur cette connexion assez particulière aussi. Et voilà que je la vivais :

  • L’impression de se connaitre depuis longtemps
  • Cet autre qui lit en moi comme dans un livre ouvert
  • Cet autre qui pense la même chose que moi au même moment
  • Le même amour de la musique et la même façon de la vivre
  • Une connexion intense et encore plus dans les moments d’intimité
  • La communication entre nous qui est fluide et comme ça fait du bien
  • Un immense respect l’un pour l’autre
  • Et encore un regard qui m’appelle

Très vite, j’ai compris que nous nous connaissions d’un ailleurs. Par contre, lui ne comprenait pas ce que nous vivions aussi intensément. 

La vie me ferait-elle un cadeau avec cette rencontre ?

Il est évident que le chemin d’introspection n’est jamais terminé. Le mien prend juste un nouveau tournant parce que bien sûr, cet autre a réveillé des peurs enfouies comme celles de la vie de couple, de l’engagement… C’est pratique parfois la solitude, on évite de se confronter à l’autre et à nos peurs liées à la relation amoureuse.

Je pense comprendre qu’il est grand temps de plonger encore plus profondément en moi mais comme je l’ai écrit : “s’il me tient la main, alors je dis : cap !

Prenez soin de vous,

avec toute mon amitié.

Jâm – février 2022

Crédit photo : Pixabay