Le Soleil a rendez-vous avec la Lune

Le Soleil a rendez-vous avec la Lune

Le Soleil a rendez-vous avec la Lune

Le Soleil a rendez-vous avec la Lune !

La pluie du soir sur les trottoirs d’Orléans

Et sur mes carreaux, j’entends le floc floc de l’eau

Une goutte et une autre

Une goutte après l’autre

La ville se nettoie de toute l’agitation de la journée

La nuit vient apaiser des jours trop bruyants

Les nuages recouvrent le ciel étoilé

Les nuages cachent le Soleil et la Lune

Mais que font-ils ces amoureux, derrière les nuages

et les gouttes d’eau ?

Que se chuchotent-ils à l’oreille ?

Des mots doux, des mots d’amour ?

Je crois que la Lune en rougit

Mais que lui a dit le Soleil ?

Que sans elle, sa vie n’aurait pas de sens ?

Que sans elle, il n’aura plus le courage de se lever le matin

afin d’illuminer le monde ?

Que sans elle, plus aucune chaleur ne se dégagerait de 

lui et entrainerait la fin de tout un monde ?

La Lune rougit… mais sans lui

Elle n’aurait plus de raison de venir éclairer nos nuits ?

Sans lui, plus d’énergie lunaire ne viendrait remuer nos

 mers, faire naitre nos enfants ?

Sans lui, sa vie n’aurait plus aucun sens non plus ?

Le Soleil a rendez-vous avec la Lune

La Lune aimerait un enfant du Soleil

Le Soleil ne rêve que du corps de la Lune

Ce qui parait improbable à nos yeux, n’est qu’un 

miracle pour eux

Le Soleil a rendez-vous avec la Lune

Alors, elle se pare, elle se fait belle pour lui

Elle n’a d’yeux que pour lui

Et ce soir, ils ont rendez-vous

Il a mit ses plus beaux rayons

Il brille de mille feux pour elle

Et derrière les nuages, ils vont se retrouver

Les gouttes qui continuent de tomber sur mes carreaux,

Ne sont que les fruits de leur amour

Les fruits de leur danse sensuelle et charnelle

Leurs corps se frôlent, se touchent et se caressent

Leur amour est si grand que rien n’est impossible

et ne  les arrêtent

Le Soleil a rendez-vous avec la Lune

Nous ne savons rien de leur nuit d’amour

Rien d’autres que ces gouttes sous nos pas

Nous qui marchons sous nos parapluies

La tête basse et le pas rapide

Arrêtons-nous un instant, levons la tête et admirons

Admirons ce que seul l’amour peut faire

Admirons-les s’aimer chaque nuit comme si c’était la 

dernière

Admirons-les croire en eux et croire que bientôt

Le fruit de leur si grand amour verra le jour

Le Soleil a rendez-vous avec la Lune

Jâm