Mes pieds froids sur tes tibias

Mes pieds froids sur tes tibias

Mes pieds froids sur tes tibias

Je suis tellement fatiguée que j’ai froid à l’intérieur de moi. Il fait nuit, il est tard, très tard. Je me suis endormie sur ce canapé, devant un film.

La soirée n’a pas été celle que nous avions prévu. J’étais blottie dans ses bras, nous étions bien. Et puis, ils sont arrivés, sans crier gare, un dimanche soir.

Alors, il s’est levé et parce que c’était à son tour et son rôle, il est allé les servir. Il a fait son job et leur a tenu compagnie une partie de la nuit.

Alors, seule sur ce canapé défoncé, je me suis recroquevillée et avec le son de sa voix et de son rire, me suis laissée aller et me suis endormie.

Les lumières sont éteintes et il essaye doucement de me tirer de mes rêves. Il nous faut nous coucher.

Soudain, j’ai froid, très froid, trop froid … je suis gelée.

Une fois le canapé ouvert, je me roule en boule pour essayer de me réchauffer et d’arrêter les tremblements de mon corps.

Je l’entends me dire : « Pose tes pieds sur mes jambes. »

Non, impossible, ils sont trop froids, je ne peux pas.

« Mais si, vas-y, pose tes pieds sur mes jambes. »

A cet instant, me revient en mémoire toutes ces fois où ayant froid, j’avais recherché la chaleur d’un autre corps qui m’avait rejeté, ne supportant pas le contact de mes pieds froids.

Alors, j’hésite, je ne sais plus. Lui aussi, va-t-il me rejeter ?

Doucement, je me rapproche de lui, de son corps et de sa chaleur … et je pose mes pieds sur ses tibias.

Et j’attends la réaction de recul et de rejet avec les mot qui l’accompagnent : « T’as les pieds gelés !  »

Mais rien, ses jambes ne bougent pas au contact du froid glacial de mon corps. Ses lèvres ne prononcent qu’un : ” Bonne nuit mon coeur ” .

Au-delà de la chaleur qui monte en moi par le biais de ce contact physique, une douce chaleur envahit aussi mon coeur.

La chaleur de tout son amour pour moi, cet amour immense, à ce moment, je le touche du doigt.

Jâm