N’oublie pas que tu es en vie !

N’oublie pas que tu es en vie !

N’oublie pas que tu es en vie !

Parfois j’oublie que je suis encore en vie.

Qu’il y a un autrement, un également.

Depuis qu’ils m’ont quitté et que je ne peux oublier,

La grâce de la vie m’échappe encore trop souvent.

Comme un épicurien mort au dedans,

J’attends dans cette vie sans confort que j’apprécie ;

Qu’un jour les mots me manquent.

Alors peut-être, accepterais-je le prix de cette vie ?

Que d’un revers de main, je balaierai tout …

Et qu’enfin, je déciderai de vivre, ENFIN !!!

Jâm – octobre 2018