Naissance

Naissance

Naissance

C’est au printemps que vit le jour de ma naissance.

Le ventre de ma mère était rond comme un ballon,

Et c’est bien au chaud que j’y grandissais.

Mais aussi impatiente de suivre le chemin,

Qui me mènerait vers une autre vie.

Je devais vivre une petite mort pour pouvoir naître dans cet autre monde.

Je fêtais ce moment, moi le fruit de ses entrailles,

Et j’avais hâte de la regarder et de l’aimer à en perdre haleine.

Blottie contre son épaule, elle serait ma mère, ma nourrice, mon soutien,

Celle par qui j’apprendrais l’amour.

En attendant ce grand moment, ce rendez-vous entre nous,

Je jouais bien au chaud pendant qu’elle ressentait mes soubresauts dans ses entrailles.

Bientôt, bientôt enfin nous allions nous retrouver !!!

Jâm – septembre 2018