voyante

Séance avec une voyante

Parce que parfois tout va bien ; et parfois, comme c’est pas terrible on peut être tenter de consulter une voyante.

Ma nouvelle expérience en termes de voyance a eu lieu le 19 octobre 2021, alors que je n’avais pas consulté depuis 2015. Je vous renvoie d’ailleurs à l’article que j’avais consacré à la voyance.

Donc après plusieurs semaines d’hésitations et malgré le fait que je trouve toujours des réponses à mes questions dans les signes, je décide de sauter le pas en commandant une consultation avec Julhia. 

J’ai trouvé son site grâce à Mademoiselle Bien-être que je suis sur les réseaux depuis quelques années déjà. Son article à propos de Julhia est élogieux, celle-ci lui a apporté les réponses dont elle avait besoin pour avancer sur un projet professionnel.

Je me rends donc sur le site de Julhia. Je découvre qu’elle est adhérente de l’INAD (institut national des arts divinatoires) et passe commande d’un rendez-vous pour le soir même à 18h, rendez-vous qui dure une heure et me coûte 75 euros. Je paie par CB et j’attends que Julhia m’appelle à l’heure dite.

Elle me contacte à 18h05 (bon j’espère que le rendez-vous sera prolongé des 5 mn que j’ai payé).

  • Allo, Yannick ?
  • Bonjour, non c’est Jeannick.

Merde ça commence mal.

  • Bonjour Jeannick, pourquoi m’appelez-vous ?
  • J’aimerai en savoir plus sur ma vie sentimentale s’il vous plait ?

J’entends qu’elle manipule des cartes.

  • Je vois quelqu’un de renfermé.
  • Oui c’est un peu le cas.
  • Mais comment voulez-vous rencontrer quelqu’un ? 

Je lui explique que je me suis inscrite sur un site de rencontre. Elle me donne alors son avis sur cette « pratique » (en citant des exemples de personnes qu’elle connait et qui en sont revenues) qui est à priori mauvaise pour moi, ce n’est pas le « bon canal » selon elle. 

Elle me conseille de m’inscrire sur OVS (site d’organisation de sorties qui tourne au site de rencontre depuis quelques années déjà, il faut voir la vérité en face) et elle me précise d’ailleurs qu’OVS a été racheté par… Meetic !!!! 

Elle rajoute que je dois sortir, voir du monde. Je lui explique que par conviction personnelle, je ne suis pas vaccinée donc pas de pass. Elle répond que si je veux rencontrer quelqu’un, je ne vais pas avoir d’autre choix que de me faire vacciner !!!

Le discours autour du vaccin dure plusieurs minutes.

On peut reparler du pourquoi de cette séance de voyance ?

Je lui parle d’un monsieur Y rencontré il y a peu. J’entends de nouveau la manipulation des cartes. 

Elle me dit qu’elle voit qu’il a peur (bon ben ça, je l’avais déjà compris), mais qu’il va reprendre contact pour un renouveau positif. Génial enfin une bonne nouvelle !

Julhia rajoute : Mais il vous ment et il a quelqu’un d’autre dans sa vie. 

Ah merde… mais du coup, c’est quoi le renouveau positif ???

Je lui parle aussi d’un monsieur Z rencontré quelques années auparavant. 

J’entends à nouveau les cartes, chouette un peu de voyance, enfin…

Elle me dit qu’elle voit que c’est au point mort. Qu’il pourrait y avoir de l’amitié et me donne son avis personnel quant à la façon dont je pourrai reprendre contact avec lui pour instaurer un échange verbal.

Puis elle rajoute : de toute façon votre relation est un peu perverse !!! Pour la bienveillance, on repassera.

Julhia repart dans les conseils et insiste lourdement sur le fait qu’il faut absolument que je consulte un psychiatre afin de me faire aider et de changer mon état d’esprit. Je lui fait part des 6 dernières années passées à travailler sur moi, le développement personnel et les thérapies que j’ai suivie (hypnose, kinésiologie…). 

Elle rétorque que non, il faut que je consulte un psychiatre parce que toutes ces méthodes ne sont pas « fiables ». Je lui fait part de mon interrogation devant son insistance à ce sujet qu’elle balaie d’un revers de : « oui bon passons à autre chose… ».

Je lui demande si elle voit une rencontre dans mon avenir : 

– Si vous ne faites rien sur vous, vous ne rencontrerez jamais personne, m’assène-t-elle comme étant une vérité.

  • Avez-vous d’autres questions ? 
  • Heu… non.

J’avoue que je suis ébaubie par ce discours quelque peu étrange.

Julhia raccroche à 18h55 en me demandant de lui donner des nouvelles.

Bilan de la séance de voyance

Si je fais le bilan de cette « séance » : j’ai payé 75 euros pour 60 minutes (1,25 euros/la minute), je n’ai passé que 50 minutes au téléphone, un peu plus de 40 minutes ont été consacrées aux « conseils » de Julhia et un peu moins de 10 à la voyance, si on peut appeler cela de la voyance, permettez-moi d’en douter.

Le tout emballé dans un discours qui n’avait rien à voir avec des conseils, mais plutôt des injonctions. 

Il m’a fallu prendre un peu de recul afin de ne pas aller me suicider après. Je rigole quoique…

Cette dame ne connaissait pas mes expériences de vie, donc mon état psychologique du moment. J’aurai pu être dans un état de faiblesse moral, déprimée voire dépressive. Et ses mots auraient pu me conduire à un geste irréparable. 

Je dois ajouter que les avis que j’avais pu trouver et lire étaient tous positifs, la concernant. 

Aujourd’hui, je n’écris pas cet article pour lui faire de la mauvaise publicité, juste pour vous faire part de déconvenues que l’on peut avoir même avec des professionnels qui reçoivent de bons avis sur internet.

Garder son discernement permet de faire aussi la part des choses entre ce qui relève de la voyance et ce qui se trouve être juste des conseils.

Où en suis-je ce mois de février 2022 ?

Je ne suis pas allée consulter de psychiatre comme me l’intimait Julhia afin que je puisse envisager une rencontre. Par contre, j’ai fait il y a quelques semaines et via un site de rencontres, une rencontre magnifique. De celle qui donne des papillons dans le ventre et que l’on nomme âme-soeur.

Je vous souhaite le meilleur et prenez soin de vous.

Jâm